Gestion de Fortune – La mutation des family offices français

Gestion de Fortune novembre 2019

« En France comme dans plusieurs pays développés, le nombre de requêtes pour « family office » sur Google a augmenté de 50% au cours des cinq dernières années. C’est autant la preuve de l’intérêt porté à ce métier que l’indice de sa méconnaissance. » Gestion de Fortune (n°308 – novembre 2019)

Laurent de Swarte et François Simon ont été invités à s’exprimer sur ce sujet dans le dernier numéro de Gestion de Fortune traitant de la mutation des family offices français.

Morceaux choisis :

Au sujet de la rémunération des prestations des multi family offices français :

Dans leur livre Le family office 3.0 paru en novembre 2018, François Simon et Laurent de Swarte, fondateurs d’Agami, évoquent le chiffre de 0,4%, les cabinets percevant également des rétro-commissions. Pour les auteurs, cette pratique était familière aux créateurs des premières structures, issus pour la plupart de la banque privée, mais ses inconvénients (ils parlent de « système déconnecté des actions mises en oeuvre par le conseiller de la famille ») et la réglementation MIF2 ont conduit à son abandon progressif.

Au sujet de l’impact du digital sur le métier :

Selon François Simon et Laurent de Swarte, le métier du family office est forcément impacté par le digital et l’intelligence artificielle. « On peut par exemple imaginer un service capable d’analyser en quelques secondes l’état d’un patrimoine en s’appuyant sur une série d’informations données au préalable par le client (…). Un travail automatisé de défrichage qui pourra servir de base à l’élaboration par le family office de préconisations suivies de leur mise en musique ».

Les auteurs considèrent que les family offices auront aussi pour mission de centraliser et d’exploiter de manière cohérente et ordonnée les informations fournies par les fintech et autres legaltech. Comme, grâce au digital, les clients pourront aisément prendre en charge eux-mêmes davantage de prestations.

Toutes les citations sont issues du magazine Gestion de Fortune (n°308 – novembre 2019). Dossier élaboré par Georges Canto.

Retour